L'Arche de Gorée (Génération toujours Rien à Perdre) (2015)

from by D' de Kabal

/
  • Streaming + Download

     

about

Issu de l'album Solliloques du Chaos (2015)

lyrics

L’Arche de Gorée

Une légende raconte qu’avant notre ultime expédition, des Hommes avaient tenté d’apporter une solution contre la fin des temps en construisant un bunker gigantesque dans lequel devaient se réfugier un homme plus une femme de chaque peuple de la terre. De sorte qu’aucun peuple ne soit condamné à disparaître.
Voici ce que dit cette légende ancienne.

Une poignée d’Hommes vertueux et philanthropes,
A décidé de réunir le monde telle une cohorte
Composée de couples de chaque peuple de la terre,
Tous réunis dans le plus grand des campements humanitaires.
Un bunker grand comme une ville,
Protégeant chacun de la crise et des missiles,
On y prône l’harmonie et la paix entre les peuples,
En enseignant à chaque résident qu’il n’est pas tout seul.
Cette bâtisse sans ciel est sur une île près du Sénégal,
Loin des perfidies des hommes assoiffés de sang et de pouvoirs.
Un projet de sauvetage pour toute l’Humanité,
Bienvenue dans L’Arche de Gorée.

Chacun y va de son savoir-faire,
Chacun apporte sa pierre à l’édifice communautaire,
Tout a été prévu par les philanthropes ingénieurs,
Des lampes puissantes pour remplacer le soleil,
Récoltes abondantes, végétation luxuriante,
Les hommes apaisés, les femmes souriantes.
Personne ne sait ce qui se passe à l’extérieur des murs,
Toujours est-il qu’ici on subsiste pour un meilleur futur.
Toutes les tribus enfin soudées et ensemble,
L’Humanité sur un pied d’égalité, représentée par chacun de ses membres,
Victoire, résurrection, lendemains teintés de promesses,
Se lisent dans les regards et les visages transportés de liesse.

Les Terriens, à l’extérieur, se sont eux-mêmes vaincus,
Et la ville-Bunker devient l’utérus
Dans lequel un monstre entre en gestation,
Les habitants sans le savoir sont le placenta
Du fœtus démon.
Les eaux usées, les ordures, les déjections,
Sont stockées dans des cuves sans le moindre système d’aération,
Après plusieurs années de lente macération
Naît du ventre du bunker deux immondices.
Un couple échappant à toute classification.
Lui haineux, imbu de lui-même,
Elle exactement la même.
Ces deux là portent en eux la haine de la Terre entière,
Ils souhaitent à tous et à chacun Peines et Misères.
Fruits rances de résidus de boyaux, de vomissures et d’excréments,
Ils dégagent une odeur pestilentielle qui incommode les résidents.
Ces deux-là, portés par une puanteur âcre,
Font chavirer dans le chaos de Gorée, L’Arche.

Un arbre immonde,
A poussé au beau milieu de l’hyper-Bunker,
Un arbre à l’exhalaison nauséabonde,
Des fruits malades ont poussé sans teinte ni couleur.
Ces fruits impropres à la consommation ont pris forme humaine,
Dotés d’une langue sifflante, difforme et vilaine,
Des fruits mutants au goût de merde et de pisse,
Voici donc l’origine des premiers racistes.

Et c’est ainsi que naquirent les tout premiers racistes.

credits

from AIRS D'OUTRE​-​SOMBRE, released January 28, 2015

tags

license

all rights reserved

about

D' de Kabal Bobigny, France

contact / help

Contact D' de Kabal

Streaming and
Download help